Le carrefour entre l’impression 3D, Le slot racing et la rc vintage !

Pendant longtemps le projet de passer en rc les kits tamiya 1/32 est resté sans solution viable.

C’est sûr vintageRC que ce modèle était proposé. Initialement disponible gratuitement sur thingeserve le modèle de châssis de conversion en rc existe en deux évolutions. Sans modification le châssis est prévu pour utiliser les fixations de carrosserie standard des versions grosses roues de la série de kit il sera donc possible de mettre aussi une Monster bettle ou un blackfoot par exemple.

Prévu pour accueillir un récepteur normal il faudra utiliser des micro servos et un mini variateur. Le plus simple sera d’alimenter l’ensemble avec un petit accus ou un bloc de 4piles rechargeables.

Et le rapport avec le Slot Racing ? A priori aucun, excepté l’échelle, en effet le 1/32 est l’échelle la plus répandue en circuit routier. Bien que les Grosses Roues ne soient pas très nombreuses en Slot, cette RC sera parfaitement dimensionnée sur une piste ou un décors de slot.

Trois nouvelles : Scalextric et Ninco Classiques

A l’occasion d’une balade sur LBC, une annonce a attiré mon attention. Après un échange intéressant avec le vendeur, la recomposition des lots mis à disposition débouche sur un accord.

Complété à la dernière minute par un ajout la BMW est finalement intégrée dans le lot.

La BMW scalex ne fait pas partie des plus belles autos de la marque, mais elle est typique des années 1990/2000 et c’est une auto qu’on pouvait croiser dans la rue. Elle a donc le charme de son réalisme. Coté technique c’est un chassis avec éclairage (dont l’intensité est proportionnelle à la vitesse), avec un aimant en barre qui est agréable à garder car il laisse l’auto déraper. Elle pourra par exemple faire de beaux duels avec les subaru de la même conception, plus basses et plus réalistes.

La Ferrari 166MM bi colore complète la série de rouge et bleue trés répandues. La Blanche Catalunia reste une légende que l’on voie de temps en temps sur Ebay. Cette série est de la première heure avec le NC1 sans aimant, tout à fait adapté au comportement réaliste de la voiture.

La jaguar blanche est de la même série et même fabrication que la Ferrari, mais contrairement à cette dernière la marque a multiplié les versions et proposé des versions NC2, NC8… elle permet d’agrandir la grille Jaguar qui rendrait un départ DAVIC trés réaliste.